Anniversaire « 30 ans des BANQUES ALIMENTAIRES»

Trente ans et l'énergie de ses espoirs…












La trentaine…  On en a fini en principe avec l'âge de raison et, le plus clair du temps, on empoigne celui de l'action.
Etre trentenaire c'est être au plus vert de soi, "à sève montante" comme disent les bons jardiniers… On ne doute de plus grand-chose, on prend les problèmes à bras le corps, on avance à grandes enjambées vers son destin, sans complexe, et on arpente tous les champs des possibles d'un pas décidé. On croit en notre force avec la plus sincère des convictions. On aime la vie qu'on vit et l'on souhaite la partager. La prodigalité est notre carburant.


La Banque Alimentaire des Bouches du Rhône, à l'ombre tutélaire de sa Fédération nationale, est donc aujourd'hui dans cette tranche d'âge où tout lui semble permis. Avec force et vigueur, avec sérieux et rigueur, mais aussi avec une certaine légèreté d'esprit, une bonne humeur qui n’a d’égale que sa faconde et un moral sans faille, elle entreprend au quotidien comme une évidence, au côté de toutes ses associations partenaires. C'est sa façon à elle d'être juste… Son "sel de l'existence", cher à Agatha Christie.


Les bougies qu'elle s'apprête à souffler en cette rentrée encore plus studieuse que les autres, sont autant de flambeaux à passer, de flammes olympiques qui ne sont pas près de s'éteindre.
2014, cette belle année anniversaire, n’aura pas forcément été du gâteau… Même si Pape Diouf va y poser amicalement une belle cerise !


Elle ne sera pas davantage une fin bien sûr, mais un passage, de témoins de ce temps. Un point d'étape qui annonce sans doute des difficultés nouvelles mais également autant de promesses. Les chants désespérés ne sont-ils pas les plus beaux, à en croire Musset ?

Ainsi la BA 13 est-elle, à l’aube de ce mois d’octobre pas comme les autres, où l’automne le cèdera à un inattendu printemps,  résolument tournée vers son avenir, armée contre l’adversité d'une énergie indéfectible.

Toute l'énergie de ses espoirs…   
JLK